Le savoir meuble

La connaissance n'a plus les mêmes buts: elle consiste de moins en moins à emmagasiner des informations qu'à cartographier les liens possibles entre elles. Le savoir se doit de passer d'un état immuable à une attitude dynamique et adaptative, ou meuble.

Sommaire

1. Crise de la connaissance: status et crédibilité des informations Enjeu: place des structures comme Wikipedia dans l'histoire de la pensée

1.1 Philosophie dans l'histoire rôle dans l'élaboration de critères

1.2 Le Critère de la vérité est, dans le monde contemporain, défini dans l'instant

1.3 Wikipedia est l'ébauche d'une structure encore moins statique et plus fiable



1. Crise de la connaissance: status et crédibilité des informations Enjeu: place des structures comme Wikipedia dans l'histoire de la pensée

Le développement de la philosophie aboutit, au XXe siècle à l'intégration des connaissances scientifiques à la vie psychique de l'homme. Dans le sens l'éthique a pris une place de plus en plus grande, au regard de l'accroissement des possibilités d'action génétiques et autres innovations biologiques ou moléculaires.

Dans ce sens, la philosophie s'illustre comme domaine de création de critères aptes à déterminer la valeur contextuelle de connaissances ou d'éléments préalablement analysés.

1.1 Philosophie dans l'histoire rôle dans l'élaboration de critères Dès l'antiquitéla philosophie telle qu'on l'entend en occident s'est revendiquée le pouvoir d'ériger des critères capables de révoquer en doute des certitudes comme d'en fabriquer de nouvelles. Cependant, les critères requis dans la période post-moderne reposent moins sur des certitudes que sur les valeurs propres à chaque problème individuellement. Dans l'élaboration des problèmes, la rationalité amène un certain formatage impliquant des représentations fondées dans un désir d'objectivité, mais la philosophie se passe largement d'ajouter des dogmes irrationnels aux analyses qu'elle propose.

1.2 Le Critère de la vérité est, dans le monde contemporain, défini dans l'instant

Un mouvement plus récent, lié au et des moyens de connaissance rendus possibles par les avancées de l'informatique, atteint par ailleurs le concept de vérité. De la connaissance à la vérité, le critère discriminant semble être le caractère inébranlable et éternel sans lequel on ne peut passer d'une connaissance absolument certaine à une vérité indéniable absolument hors du temps. La vérité, quand elle est définie directement par le groupe humain qui manipule la signification qu'elle contient, est définie dans l'instant, c'est à dire absolument dans le temps.

1.3 Wikipedia est l'ébauche d'une structure encore moins statique et plus fiable

Les réseaux de communication permettent d'évaluer la vérité d'une idée au fil du temps, de préciser au fur et à mesure de l'évolution d'une chose la pertinence de ce qui la définit en priorité. Cependant, s'il est sensé d'essayer de laisser le réseau de connaissances s'accroître librement, dès le moment où une forme de censure apparaît, il faut qu'une politique de développement du savoir soit très clairement définie, sans quoil'ensemble des éléments rassemblés n'auront qu'une faible valeur de vérité. Si l'on peut dire aujourd'hui: "Wikipedia a remplacé la philosophie", en donnant directement à l'utilisateur un raisonnement formaté au préalable sur tout type de problème, c'est parce que la philosophie devient monnaie courante, pour l'instant en petite monnaie sans valeur; il n'est pas à exclure que d'autres structures que Wikipedia sauront plus durablement établir un système d'indexation des connaissances. Wikipedia a la chance de s'être développé lentement; les utilisateurs l'ayant vu se construire, ils ont l'impression d'avoir participé au développement du site, voire d'avoir choisi la direction dans laquelle il est allé.

Problème: comment l'histoire de la pensée rend absconse la pratique de la philosophie par le développement d'un ">savoir meuble

C'est peu dire que d'affirmer que Wikipedia est une entreprise éphémère: cette structure devra nécessairement se refonder, ou passer dans l'oubli car si les contenus sont élaborés relativement librement au fur et à mesure, la forme, elle, est absolument fixe et constitue le carcan grâce auquel on peut déceler quelque chose comme un fascisme latent chez Wikipedia: aussitôt qu'une prise de position est faite, elle est placée dans l'ombre et l'anonymat. Or, sans point de vue, c'est à dire sans prise de position, rien ne distingue une rumeur d'un élément de connaissance et il est aisé de faire passer des vessies pour des lanternes