The Joan of Arc Complex is a multimedia artwork by members of Miracle and Zina collectives. The French and Hungarian artist groups associated their approaches of cultural activism around the universal figure of Joan of Arc.

With Mario AmehouThomas Perino, Éva Katinka Bogná, Benjamin Efrati, Petra Lilla Marjai, Anna Katalin Lovrity, Maja Szakadát, Louise Lefort, Diego Verastegui, Zsuzsana Kreif, Balazs Turai, Eva Szombat

More information on the project’s dedicated page.

Music video by Miracle (Benjamin Efrati + Diego Verastegui) for jazz band Pulcinella out now!

Screen Shot 2019-09-08 at 17.32.52
« 2 of 12 »

 

What is the value of a work of art? How does a particular meaning  become perceptible? These questions naturally interact within the framework of  history of art, but also in the way we categorise the practices of contemporary art.

In 2012, as part of an exhibition at the Monnaie de Paris, Benjamin Efrati and Noel Sarlaw respond by proposing an intriguing theory, putting in perspective the Significatogenesis of Mario Amehou and the research of the economist Frédéric Lordon.

Le 26 mai 2018, au Musée Guimet

Dorcelsius + Miracle_Fragmenter

Musique: Dorcelsius // Saphy Vong + Samuel Trifot

Visuels: Miracle // Diego Verastegui + Benjamin Efrati

VRX + Plugin Circus seront présents au Festival Miracle pour présenter leur installation post-scientifique: La Muqueuse-Images!

Plugin Circus est un atelier de recherche architectural et musical travaillant à l’échelle 1.

Dans une double démarche d’économie et de rapidité constructive, il s’intéresse aux structures légères, mobiles et dynamiques : à la lisière du théâtre et de la navigation.

PIC fabrique des machines à sculpter les espaces sans perdre de vue la légèreté de la musique.

Il est parfaitement à l’aise dans des espaces en devenir, des zones de pliure, d’échange où il peut installer une « perméarchitecture » fertilisatrice d’espace, dans un triple mouvement : esthétique, fonctionnel, et structurel.

PIC ne perd jamais de vue les corps : premier véhicule architectural.

PIC s’actualise deux fois : sur les lieux concrets, en amont de la programmation architecturale et des grosses machines tertiaires avec des outils d’expérimentations spatiales à travers différents scénarios, et, proche du cinématographe, il propose une diffusion maîtrisée de ses actions sur d’autres espaces que l’on nomme virtuels, qu’il alimente en image-mouvement.

PIC ressemblerait peut-être à une troupe de cinéma des lieux communs. On peut y trouver des constructeurs, des poètes, des architectes, quelques saltimbanques, des musiciens, ingénieurs, réalisateurs et anthropologues.

PIC ne cherche pas à prendre racine : c’est un tailleur d’espace qui déroule temporairement une ligne spatiale et instrumentale sur mesure.

//plugincircus.net/

Plugin Circus Dr Mucosa